Cultiver des variétés de prunes canadiennes et américaines

Le trop-plein canadien se caractérise par une large distribution en Russie. Elle est en mesure de réaliser une bonne récolte chaque année, si le jardinier lui fournit des soins de qualité et plantera correctement.

Principales caractéristiques d'une variété

Cette variété a été élevée en Amérique du Nord. Là ça pousse à l'état sauvage. Cette propriété lui permet de s’acclimater rapidement au froid de la Russie, elle est donc souvent cultivée dans l’Oural ou en Sibérie. Pour expliquer sa résistance au froid, on peut citer le fait que la structure de la plante contient 2 fois moins de chromosomes que d’autres espèces.

La variété canadienne et la prune américaine qui lui est associée sont souvent utilisées pour créer d'autres variétés. Leurs hybrides poussent dans le monde entier.

La description indique que cette variété est capable de résister à des températures allant jusqu'à -36 ° C. La culture est auto-pollinisée. Comme la prune américaine, la variété considérée est caractérisée par une période de maturation moyenne. La récolte a lieu en juillet, 3 ans après la plantation.

Apparence du bois

La hauteur de la prune canadienne ne dépasse pas 4 m, la couronne est d'épaisseur moyenne. L'écorce d'une nuance grise, dense surstructure. Il ne craque pas et n'exfolie pas, ce qui a un effet positif sur la protection de la culture contre les parasites et les maladies. La prune américaine présente les mêmes caractéristiques.

Les inflorescences des deux cultures sont petites, composées de 4 boutons de couleur blanche. La floraison commence à la mi-avril. Les pousses, qui forment l'ovaire, atteignent une longueur de 30 cm. Les bourgeons sont petits, de forme cylindrique et de couleur marron. La plaque foliaire de ces arbres n'est pas grande, 60 mm de long. La surface est lisse, brillante, teintée de vert foncé.

Caractéristiques fœtales

La description du fœtus présente plusieurs caractéristiques principales:

  • le diamètre moyen du fruit est de 4 cm et un poids de 30 g;
  • la peau est dense, brillante, avec une grande quantité de cire;
  • différentes nuances de fruits, elles peuvent être violettes, rougeâtres ou jaunes, tout dépend de la façon dont le plant a été planté.

La chair est tendre, juteuse, jaune. Le goût est agréable, doux. Les prunes américaines et les variétés canadiennes sont utilisées à la fois fraîches et transformées (confitures, conserves, compotes).

Variétés similaires

La plupart des cultures de prunes modernes sont similaires. Canadien est devenu le géniteur des variétés Tecumèmec et hongroise. Ils se caractérisent par des fruits rougeâtres avec un arrière-goût sucré.

Un autre dérivé est le Renklod. La particularité de cette variété est que ses fruits peuvent être non seulement violets, mais aussi verts.Les fruits sont récoltés 15 jours avant la pleine maturité.

Règles de culture et de plantation

Le site de plantation joue un rôle important dans la culture de la culture fruitière. La variété de prune canadienne a besoin de sols nutritifs. Mais s'il n'est pas possible de planter dans un sol noir ou dans un sol limoneux, le sol peut alors être enrichi.

Les terres sablonneuses nécessitent une grande quantité d'humus (30 kg pour 12), de sol noir (10 kg pour 1 m²) et de sable (5 kg pour 1 m²) sont nécessaires pour les terres argileuses. Pour que les prunes canadiennes mûrissent dans un délai spécifié, il est nécessaire de planter dans des zones ensoleillées où il n'y a pas d'eaux souterraines situées à proximité.

Une aire de débarquement de variétés de prunes canadiennes est en préparation en novembre. Parcelle creuser et enlever les mauvaises herbes. Si le sol est fertile, il n'est pas nécessaire de le nourrir avec des substances supplémentaires. Sapling choisit fin janvier. La préférence est préférable de donner les cas suivants:

  • l'âge des plantules devrait être de 2 ans;
  • hauteur du tronc - jusqu'à 100 cm;
  • l'absence de maladie et de dommages à la surface;
  • développé des racines.

Le semis doit subir le processus de greffe. Gardez-le jusqu'à ce qu'il soit nécessaire de planter dans le sol, il est donc préférable d'acheter un pot à l'avance.

Préparer un trou en hiver. Les dimensions optimales de la fosse sont de 70 x 80 cm Si la nappe phréatique s'approche du sol, il est alors nécessaire de drainer les puits au fond du trou. Il est saupoudré d'une couche de terre de 30 cm.Les gaules sont prêtes, les racines soigneusement arrosées de terre et arrosées de 8 litres d'eau tiède. Pour protégerplante à partir de rafales de vent, il est nécessaire d’installer un support à côté et d’y attacher un jeune arbre. Plan d'atterrissage - 2 à 3 m

Soins

Il n’est pas difficile de s’occuper de la variété de prune canadienne, mais pour obtenir une meilleure récolte, vous devez suivre certaines recommandations.

  1. L'arrosage est effectué tous les 20 jours. Sous 1 plante, versez 15 litres d’eau tiède. Après 2 jours, il faut éliminer les mauvaises herbes et brûler la couche supérieure de la terre.
  2. L'alimentation est appliquée 2 fois. Au printemps, 15 litres de nitrate de potassium (30 g pour 7 litres d'eau) sont versés sous un buisson. En automne, la plante a besoin de superphosphate (40 g pour 10 litres d'eau), ce qui la protégera des fortes gelées. Sous l'arbre, versez 20 litres de cette solution.
  3. Si vous voulez préserver la santé de l'arbre, vous devez couper toutes les branches malades et endommagées à l'automne. Après cela, le lieu de la coupe est nécessaire pour traiter le terrain de jardin.

Mesures de lutte contre les maladies et les ravageurs

La variété de prune canadienne résiste aux maladies les plus courantes, mais elle est parfois affectée par le blanc et la pourriture des fruits. Une solution de bouillie bordelaise (40 g pour 10 l d'eau) aide à la protéger de l'exposition à l'oïdium. Sauvetage d'une solution de manganèse pourriture des fruits (2 g pour 10 litres d'eau). Le traitement est effectué avec un intervalle de 10 jours.

Parmi les organismes nuisibles se trouvent les pucerons, les puces et les oiseaux. Pour protéger la culture des oiseaux aidera une grille spéciale de ligne de pêche dense, qui est porté sur la cime de l'arbre. Parmi les puces et les pucerons, la solution est utilisée avec du «Oksihom» (40 g pour 10 litres d’eau) ou du sel colloïdal (30 g pour 5 litres d’eau). Les traitements contre les parasites sont effectués une fois par mois.